Histoire de site Archéologique d'Ephèse
 

 
Ephèse un vaste site archéologique,Ephèse était l’une des plus importantes villes de l'antiquité.

Ephèse

Qui ne voudrait pas vivre à l’époque romaine ? En visitant Ephèse, vous allez vivre dans le passé, la période hellénistique et romaine… La ville d'Ephèse est située dans le ouest de la Turquie pas loin de la mer Egée, à 80 km d'Izmir et à 18 km de station balnéaires de Kusadasi.

La ville sainte d'Artémis, Ephèse était l’une des plus importantes villes de l'antiquité. C’est un vaste site archéologique déployant de très beaux vestiges de plusieurs civilisations. Le site d’Ephèse comporte trois collines, au sud le mont Coressos qui atteint 360 m, au nord- la forteresse d’Ayasoluk, où se fixèrent les premiers arrivants grecs, et entre les deux, le Mont Pion qui formera le centre urbain à l’époque hellénistique - romaine.

site archeologique epheseEphèse était la capitale de la province d’Asie et elle pouvait se comparer à Alexandrie, à Antioche ou même à Rome. Le temple Artémis d’Ephèse est l’une des sept merveilles du monde antique.

Sa situation, au carrefour de grandes voies commerciales avec un port abrité et son sol fertiles contribuèrent à son développement.

Histoire d’Ephèse

Le nom d’Ephèse est dérivé d’Apasa, une reine d’Amazone, les guerrières féminines.

Malgré les premiers habitants étaient les Amazones, les Cariens et les Lelegs, selon la légende ; Ephèse a été fondée par Androclos, le fils du roi d’Athènes vers 10e siècles avant Jésus Christ.

La ville a été envahie successivement par les cimmériens au 7ème s av. J.C., par les Lydiens au 6ème s., et en 546 par les perses. Ephèse resta sous le contrôle de Perses jusqu’à l’arrivée d’Alexandre le Grand en 334 avant Jésus Christ. Après la mort d’Alexandre le Grand, son lieutenant lysimaque, devenu le roi d’Anatolie, décida de faire d'Ephèse un grand port. Il déplaça la ville entre le mont Pion et Corressos en 287 à l’emplacement des vestiges actuels.

En 189 avant Jésus Christ, La ville passa sous la domination des rois de Pergame et en 133 les romaines la héritèrent. Ephèse est devenue la capitale province sénatoriale d’Asie en 31 avant J.C. Pendant la période romaine, Ephèse a connu les jours les plus prospères de son histoire. La population atteignit environs entre 250.000 et 300.000 d’habitants.

Christianisme à Ephèse

Ephèse qui pendant plus d’un millénaire avait été un grand centre du monde païen, devient dans les premiers siècles de notre ère un des foyers du christianisme. Saint Paul visita Ephèse deux fois en 53 et 55, et y vécut trois ans, y aurait été mis en prison en raison des atteintes qu’il porta à la divinité d’Artémis. Saint Paul fut Ephèse le troisième centre du christianisme après Jérusalem et Antioche. L’Apôtre saint Jean y vécut en compagnie de la vierge Marie, et c’est ici qu’il rédigea son évangile. Saint Jean y mourut et y fut enterré.

Sous l’empire Byzantine, du milieu 4e siècle au milieu du 6e, la ville connue un troisième période relativement prospère. C’est ici qui a eu lieu les deux célèbres conciles en 431 et en 449, au cours desquels fut défini le dogme de l’union des natures humaines et divine, du Christ.

Au 8ème siècle, à cause de l’envasement du port provoqua l’abandon et poussa le développement de la ville sur la colline Ayasoluk, autour de la basilique saint Jean.

Ephèse a été occupée successivement par les Arabes, les Turcs seldjoukides, les croisades et puis l’empire Ottoman.

Au 15ème siècle, par suite d’épidémies de paludisme, la cité s’éteignit et devient une bourgade

Les Ruines de Site Archéologique Ephèse

Il existe deux entrées, on commence la visite par la porte de Magnésie. En rentrant par la porte magnésie, à gauche, l’agora supérieure était une vaste complexe d’environ 12000 m². Les ruines actuelles remontent au 1er siècle avant J.C., c’était l’agora d‘état, centre de la municipalité où se débattaient les questions importantes de la cite.
Les Bains Varius, à l’angle nord-est de l’agora, fut construit au 1er s ; de notre ère, C’est un bain romain classique comporte frigidarium, tepidarium et caldarium.
La basilique, au nord de l’agora, construit au 1er s et elle comportait une nef et deux ailes, séparées les unes des autres par deux rangées de colonnes. La basilique état centre d’affaires.

Ephese - bibliotheque celsusOdéon, cet édifice en demi-cercle, connu aussi sous le nom du petit théâtre qui était une salle de réunion du conseil municipal et également un lieu pour conférences et concerts. Construit au 2ème siècle, à l’origine, l’édifice était couverte un toit en bois, il présente 23 rangées de gradins, divisés par un diazome, qui pouvaient contenir 1400 personnes.

Le Prytanée ou hôtel de la ville, servait à des réunions des magistrats de la ville et on célébrait les principales cérémonies religieuses. Construit au 3ème s. avant Jésus christ et reconstruit sous l’empereur Auguste au 1er s. de notre ère. On peut voir l’autel consacré à Hestia (Artémis) ou le feu sacré brûlait (symbole de l vie e la cité) sans interruption qui était gardé par les Courètes. Deux statues d’Artémis ont été trouvé devant le Prytanée et sont actuellement exposées au musée d’Ephèse.

La rue de Courètes, une grande avenue qui part de la place de Domitien et descend jusqu'à la bibliothèque de Celsus. Cette rue qui date de la fondation de la ville, elle était bordée des portiques des statues surmontées.

La place de Domitien, le temple de Domitien fut construit au 1er siècle, il fut le premier monument dédié à un empereur.

Monument de Memmius fut construit au 1er, le monument repose sur un socle fait de blocs et présente à la partie supérieure des hauts-reliefs. Au 4e siècle une fontaine a été ajouté sur sa face nord-ouest. Memmius était le petit fils de Sulla, le roi de ponts.

En quittant la place de Domitien, en descendant, on atteint un arc de triomphe, qui date du 4ème siècle, c’est un passage étroit et il est décoré de reliefs d’Héraclès portant la peau u lion de Némée.

Ephese - fontaine trajan ephèsePlus bas, en descendant la rue du Courètes à droite, la fontaine de Trajan, construite en l’honneur de l’empereur au 2ème siècle. La fontaine comportait deux tags atteignant 12 m hauteur et entourant un bassin rectangulaire. Le bassin était décoré de statues dont certaines sont exposées au musée d’Ephèse.

Les bains de Scholastikia, un vaste ensemble construit au 1er s. avec les latrines publiques et la maison de tolérance et furent restaurés et agrandis au 4ème s. Les thermes se composaient de quatre salles, La vaste salle dans laquelle on entre contient une state sans tête et une fontaine, dans le frigidarium une piscine, le tépidarium servait de sale de repos et le caldarium reconnaissable par son system de chauffage à hypocauste.

Le temple Hadrien fut construit au début du deuxième siècle avec le style corinthien en hommage à l’empereur Hadrien. Le temple comporte un pronaos avec deux colonnes et deux piliers d’angles supportant un fronton dans lequel s’ouvre un arc richement décoré. On y trouve la déesse Tyché symbolisant la fortune, Androclos la fondateur de la ville, et Héraclès combattant Thésée, ainsi que des Amazones avec Dionysos et son cortège.

Les maisons en terrasses étaient les demeures riches de l’époque. Ces maisons furent occupées du 1er au 7ème s. de notre ère. Ce sont des maisons de plusieurs étages construis sur cinq terrasses successives. Les mures ont été décorés de nombreuses fresques représentant des scènes de la natures, des scènes mythologiques…

La Bibliothèque de Celsus fut construite en 117 par le consul Julius Aquila à la mémoire de son père Celsus, proconsul de la province Romaine d’Asie, Elle était l’une des plus importantes bibliothèque de l’époque, après Alexandrie et Pergame qui contribua à la vie culturelle de la région. Sa façade à deux étages richement décorée, dans las niches se dressaient les statues de vertus chères à Celsus ; sagesse, intelligence, jugement et science. A droite de la Bibliothèque se dresse une porte monumentale à trois arches qui sur l’agora commerciale. Une fois la porte, on se trouve dans l’agora commerciale.
L’avenue de marbre, cette artère tire son nom des larges dalles de marbres. Construite à l’époque hellénistique et elle était restaurée au 5ème s et considérée l’une es plus grandes avenues antiques les mieux conservées.

Le grand théâtre fut construit durant la période hellénistique au troisième siècle avant Jésus Christ sous le règne Lysimaque, remanié et agrandie à diverses reprises pendant l’époque romaine. C’est un théâtre de type gréco-romain et son acoustique était excellente. Il comprend 66 rangées de sièges séparées en 3 sections par deux passages circulaires et il pouvait accueillir 24.000 spectateurs.

Le théâtre d’Ephèse fut non seulement le lieu de spectacles et de concerts mais également l’aboutissement de grandes processions à caractère religieux. Des fêtes avec danses et chants… sous les Romaines des combats de gladiateurs, s’y tenaient.

Informations pratiques pour visiter le site archéologique d'Ephèse

Horaires d'ouverture et tarifs
Le sitte archéologique est ouvert tous les jours.

Périodes d'ouverture :
Eté : avril – octobre de 08:30 à 19:00, vente des billets jusqu'à 18h30.
Hiver : novembre - avril, de 08:00 à 17:00, vente des billets jusqu'à 16:30.

Tarifs des billets d'entrée:
Ville antique d'Ephèse: 30 TL (par personne)
Enfants 0-12 ans: Gratuit

Qui peut accéder gratuitement au musée
Journalistes titulaires de la carte de presse, titulaires de la carte d’UNESCO.

Adresse :
Efes Örenyeri, Selçuk, Turquie
E-mail : efesmuzesi@kultur.gov.tr
Téléphone: (0232) 232) 892 60 10.

© Tous droits réservés 2007 - N. Mengu - Guide interprète en Turquie, Ephese.

 

Site archéologique Ephèse

ephese - turquie Photo Ephèse le grand théâtre, cliquez sur la photo pour l'agrandir
ephese - turquie
La grande Avenue d'Ephèse, rue de Courètes

 

site archéologique ephese
photo Site archéologique, Ephèse Ephese - Turquie Photo EphèseTemple Artémis, (4ème siècle avant Jésus Christ), Eglise Saint Jean ( 6ème S. époque de l'empereur Justinien ) et Mosquée Isabey ( 11ème S. période seldjoukide trucs ) turquie ephese, photo
Arc de triomphe - Ephèse

Hit-Parade des sites francophones