histoire de la Turquie (Anatolie) est l’une des plus riches du monde.
 
 
 
La Turquie dans l'histoire.  Histoire de la Turquie est l'un des pays les plus riches du monde par la diversité des civilisations.

Histoire de la Turquie

La Turquie possède un prodigieux passé, histoire de l’Anatolie (Turquie) est l’une des plus riches du monde, car étant le prolongement de l’Asie centrale vers l’Europe, la péninsule a vu déferler sur son sol une foule de peuples dont chacun a laissé son empreinte, dans un perpétuel mouvement de balancier entre l’Europe et l’Asie, l’Orient et l’Occident. Quatre-vingts siècles d’histoire séparent la culture Néolithique de Catalhöyük et les monuments de Seldjoukides de Konya.

La longue histoire de la Turquie

Jusqu'à 8000 av. Jésus Christ, le Paléolithique - le climat glacial l’obligeait à vivre dans des cavernes. Ne produisant pas sa propre nourriture, l’homme vivait de la chasse et de la cueillette et devait donc se déplacer dès qu’il avait épuisé les ressources de l’endroit. Des vestiges du Paléolithique dans les régions d’Antalya-Burdur-Isparta. La grotte de Karain, prés d’Antalya.

8000 – 5500 av. J.C., le Néolithique- l’homme se sédentarise et commence à produire sa propre nourriture. L’apparition de l’agriculture entraîne celle de villes et de villages et d’une organisation économique sociale, tel Catahöyük et Hacilar. C’est également début de l’élevage, avec la domestication de certaines espèces animales : mouton, bœuf, chèvre, mais ni l’âne, ni le porc.

5500 – 3000 av. J.C., L’âge de chalcolithique ou âge du cuivre, assure la transition entre le néolithique et l’âge du Bronze. Cet âge est caractérisé par l’utilisation du cuivre. L’humanité entreprit utilisé le métal pour créer des outils et des armes. On utilisait l’os et la pierre (obsidienne, silex notamment) et le bois jusqu'à cette période. La plus avancée ville de la période chalcolithique de l’Anatolie était Hacilar.

3000 – 1200 av. J.C., L’âge du Bronze : Le début de la métallurgie. Grande révolution technique, la découverte du bronze, associer l’étain et le cuivre afin de produire un alliage résistant, le bronze. L’appariation des états et les cités-états se développent avec une hiérarchie sociale bien établie, tel que Alacahöyük ( la capitale du petit royaume des Hattis ) et Troie I et II. L ‘Anatolie ( actuelle Turquie ) était l’une des régions les plus civilisées de la préhistoire du monde. L’Alacahöyük témoin de la richesse et de l’avancée technologique de ce temps : Bijoux, d’or et d’argent, armes, vases, statuettes, « étendards » de métal en forme de disque solaire.

2500 – 2000 av. J.C, Hattis : ce peuple vécut dans le centre de l’Anatolie pendant 500 ans. Peuple indigène parlant une langue non indo-européenne. Leurs principaux sites, dans la boucle de Kizil Irmak, Alacahöyük, Mahmatlar ( prés de Tokat, dans la région de la mer noire), Horoztepe. Ce peuple ne connaissait pas l’écriture.

1950 – 1750 av. J.C., Les Colonies Marchandes Assyriennes : L’Anatolie entre dans la période historique avec l’apparition de l’écriture, inventée mille ans plutôt à Sumer puis apportée par les marchands assyriens venue d’Assur ( âge du bronze moyen). L’Anatolie étant une des régions les plus prospères du monde (au début du II e millénaire) grâce au développement extraordinaire de la métallurgie, l’état assyrien de Mésopotamie avait établi des relations commerciales avec les cités-états Hatties. Les Assyriens n’avaient que des activités commerciales, ils n’ont jamais exercé de domination politique ou militaire sur l’Anatolie. Les marchands assyriens ont crée des centres commerciaux « Karum » pour entreposer leurs marchandises. Des milliers de tablettes d’argiles ont été trouvées à Kültepe (Kanesh) en caractères cunéiformes.

2000 – 700 av. J.C. – les Hittites : Les Hittites peuplade indo-européenne, envahissent l’Anatolie ( Turquie )par vagues successives des régions du nord du Caucase et réussissent à s’imposer auprès de la population locale (Hattis). Ils fondent cinq principautés (Kanesh, Kussara, Hattusa, Zalpa et Pourushanda) avant de fonder leur propre état (pouvoir central).

Les Hittites sont cités dans l’Ancien Testament, sous le nom de Heths et la Bible mentionne également les épouses hittites du roi Salomon.

L’Histoire des Hittites après l’unification de l’empire est traditionnellement divisée en trois époques

1. Ancien Empire (1750-1450 av. J.C) fut fondé par Labarna dont la capitale était Kussara, son successeur transféra sa capitale à Hattusa, site stratégique dans la boucle du Kizil Irmak , qui gardera ce rang jusqu'en 1200 av. J.C.
2. Le Nouvel Empire (1450-1200 av. J.C.) fut fondé par Suppiluliuma (1380-1346), le grand roi considéré comme véritable fondateur de l’empire. En 1269 av. J.C., le premier traité de paix du monde, à l’apogée de la puissance Hittite, Ramsès signa un traité de paix avec le roi Hattusili III et épousa sa fille aînée.
3. Les Royaumes néo-hittites (1200-700 av. J.C.)., l’Empire s’effondra, les survivants se réfugièrent dans le sud-est de l’Anatolie (Turquie) et dans le nord de la Syrie. Ils y créèrent des petits royaumes indépendants qui se maintinrent cinq siècles.

Leur langue indo-européenne, mais ils ont utilisé dans leurs tablettes huit langues différentes. Deux langues seulement sont employées par les rois dans le document officiel, le hittite de structure indo-européenne et l’Akkadien, langue de Babylone et de l’Assyrie, utilisée au Proche-Orient pour la correspondance diplomatique et les documents internationaux. Les Hittites ont utilisé deux type d’écriture, les cunéiformes assyriens qui servaient pour les documents administratifs et religieux sur les tablettes d’argile, les hiéroglyphes que l’on retrouve sur les monuments rupestres et les sceaux.

L’Ourartou, Ce nom dérivé de l’Ararat de la Genèse. L’Ourartou (1000 av. J.C.), initialement fédération de tribus, est devenu un État unifié et une grande puissance dont le territoire s’étend, à son apogée (9ème et 8ème siècles av. J.C.), du Caucase au lac Ourmia de Mossoul à Malatya, avec pour capital Tushpa l’actuelle citadelle de Van (Turquie). Ni indo-européen ni sémites, les Ourartéens semblent apparentés aux Hourrites. Ils utilisaient deux types d’écriture : les cunéiformes assyriens et les hiéroglyphes.

11ème et 6ème siècle av. J.C. Colons grecs, les peuples de la mer, Grandes migrations égéennes se traduisent par le peuplement de la côte ouest de l’Asie Mineure par Ioniens, Doriens, Achéens et Éoliens venus de Grèce. Aucun État ne s’impose sur l’ensemble de l’Asie Mineure. Ils ont crée des cités – États. Ils ont fondé des colonies sur toute la côte Égéenne (Smyrne, Éphèse, Milet), le long de la mer de Marmara et de la mer Noire. Milet, 700 av. J.C. devient le centre de la vie politique et culturelle de la côte ouest de l’Asie mineure. Prés de quatre-vingt-dix colonies sont fondées sur les côtes de la mer noire.

800 – 696 av. J.C., Les Phrygiens, d’origine Thrace ( indo-germanique ), réunissent les petits états d’Anatolie central et constituent un royaume dont le triangle Afyon, Ankara, Eskisehir dont la capitale est Gordion. Leur civilisation connaît son apogée dans deuxième moitié du VIII ème siècle av. J.C., sous le légendaire roi Midas, fils de Gordias, qui dans la mythologie grecque avait été affublé d’oreilles d’âne par Apollon et de Dionysos avait donné la faculté de changer en or tout ce qu’il touchait. Leur langue est indo-européenne et leur écriture très proche de l’alphabet grec. Vers 696 av. J.C., l’empire phrygien succombe à l’invasion des Cimmériens venus d’au-delà du Caucase ( Ukraine).

546 - 3 34 av. J.C.- Les Perses, Cyrus le Grand conquiert le royaume de Lydie et achève sa conquête de l'Asie occidentale par les colonies ioniennes de la mer Egée, notamment Smyrne ( Izmir ) et Ephèse, où la culture grecque s'était épanouie..

334 av. J.-C., La période Hellénistique - L'Asie Mineure, à l'instar de l'ensemble du Proche-Orient, passe sous la domination d'Alexandre le Grand. Alexandre le grand fait passer ses troupes en Asie Mineure sur un pont formé de bateaux, édifié dans le détroit des Dardanelles (antique Dardanos ou Hellespont). La bataille décisive contre les Perses se déroule en 334 av. J.C. sur la rivière du Granique et se termine par la défaite de l'armée de Darios III. La route de l'Asie désormais ouverte devant Alexandre de Macédoine. Les armées d'Alexandra le grand répandant en Asie Mineure et au Proche-Orient, atteignant l'Inde à l'est et l'Égypte au Sud.

133 av. J.C., Province d'Asie et L'Empire romain d'Orient, Le dernier roi de Pergame ( Royaume Hellénistique ), Attalos III, meurt sans héritier et lègue son royaume aux Romains qui créent la Province romaine d'Asie, avec Ephèse, Pergame (actuelle Bergama) comme villes principales.

1er siècle après Jésus Christ, L'apôtre Paul, introduit le christianisme en Anatolie ( Turquie ) et fonde des petites communautés chrétienne dans les villes soumises à la domination romaine. Ce sont les sept églises d'Asie Mineure citées dans le Nouveau testament: Ephèse, Laodicée, Pergame, Philadelphie, Sardes, Smyrne et Thyatira..

En l'an 313 apr. J.C., l'empereur Constantine le Grand proclame la liberté du culte chrétien à Constantinople (Istanbul).

En 325, le christianisme est proclamé religion officielle de l'empire romain.

330 après. J.C.- L'empereur Constantin fonde la nouvelle Rome à Constantinople, déplaçant le centre de gravité de l'empire sur les rives du Bosphore. Deux siècles plus tard, Justinien fait construire la Basilique de Sainte Sophie, le plus grand édifice religieux du monde.

En 1299 - fondation de l'empire Ottoman ( histoire Empire Ottoman) par Osman bey à Iznik ancienne Nicée.

1453 - Prise de Constantinople par Mehmet II. Début du règne des Ottomans. Sous l'autorité de Soliman le Magnifique (1520-1566), leur Empire s'étendra sur le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et en Europe jusqu'aux portes de Vienne.

1914-1918 - Pendant la Première guerre mondiale, l’Empire Ottoman se place du côté de l’Allemagne et de l’Autriche..

1919-1922 - Révolution turque, conduite par Mustafa Kemal (Atatürk). Adoption d’une Constitution et abolition de la monarchie (sultanat).

1923 - Création de la République Turque. Mustafa Kemal (Atatürk) est élu, c’est le 1er président. Signature du traité de Lausanne qui reconnaît les frontières actuelles de la Turquie.

1923 - La Turquie est déclarée République ( 29 octobre).

1925 - Début de la transformation de la Turquie en un état moderne et laïque.

© Copyright 2004 - N.Mengu - Guide interprète en Turquie, histoire de la Turquie

Turquie, une terre d'empires. Remonter l'histoire de la Turquie, c'est partir sur les traces des Hittites, des Perses, des Grecs, des Romains, des Turcs et des Mongols qui ont déferlé par vagues au fil des siècles.

histoire de la turquie

ANKARA : le musée des civilisations anatoliennes. Site de Çatalhöyük. Les représentations de déesses - mères indiquent la présence d'un culte de la fécondité. Certains ont émis l'hypothèse que ces déesses seraient une matérialisation du double empire de la vie et de la mort, la mère serait dispensatrice de vie et de mort (la mort serait une naissance à rebours).
Histoire de la Turquie