Histoire site Archéologique de Pergame - Acropole, Asclépieion, les ruines de Pergame
 
 

 
 
La ville antique de Pergame, Acropole et centre médical Asclépieion.

Guide Turquie Pergame (Bergama)

La ville de Pergame

Pergame (Bergama) est situé dans nord ouest de la Turquie, pas loin de la mer Egée, à 110 km d'Izmir.  Après avoir visiter les ruines de l'acropole et d'Asclépieion, n'oubliez pas de faire une promenade dans les rues de la vielle ville de Bergame.

La cité de Pergame était le haut-lieu de la culture hellénistique, le centre d’un royaume qui possédait un rayonnement politique et culturel particulièrement important. Le site archéologique offre de prestigieux monuments qui ont été fouillés depuis le siècle passé (1878) par des archéologues allemands. La population atteignait environ entre 150.000 et 200.000 d’habitants au 2ème siècle de notre ère. Pergame est découpée en quatre zones.

1. La ville Haute, Acropole, la cité officielle, domaine de la famille royale ou résidaient les rois, les aristocrates civiles, militaires et une garnison.
2. Asclépieion ou sanctuaires d’Asclépios (le centre médical)
3. La ville basse comprise entre Asclépieion et le théâtre romain, où fut la ville romaine.
4. la ville Médiane, construite sur les flancs de la colline, entre Acropole et la ville basse.

Histoire de Pergame

Selon la légende, le fondateur de Pergame est Pergamos, un des fils d’Andromaque et princesse légendaire de Troie. Les fouilles nous confirme que la cité de Pergame était habitée à l’époque archaïque. Mais Pergame entre dans l’histoire avec le partage du domaine d’Alexandre le Grand avec ses lieutenants.

La période Hellénistique : Après la mort d’Alexandre le Grand, son lieutenant Lysimaque a pris le contrôle de l’ouest de l’Anatolie (Thrace, Bithynie et Lydie). Lysimaque fit construire une forteresse sur l’éperon rocheux de Pergame (acropole), qui domine à 350 m les plaines fertiles. Il nomma gouverneur l’eunuque Philétaire en lui confiant le trésor de 9000 talents, volé auparavant à Antigone. Après la disparition de Lysimaque, Philétaire affirme son indépendance et fonda le royaume de Pergame qui dura 150 ans, de 283 à 133 avant J.C. Pergame devint la capitale du royaume sous la remarquable dynastie des Attalides qui comprit six souverains.

Pergame

Le royaume de Pergame : Philétaire étendit le territoire sous son contrôle (mourut en 263) et légua son trône à son neveu Eumène 1er (263-241 av. J.C.).

Attale I (241-197) prit le titre de roi officiellement, le neveu et fils adoptif d’Eumène 1er. Il créa des liens avec Rome et construisit de grands édifices de la ville avec la fameuse bibliothèque. Son fils aîné Eumène II régna de 197 a 159 et Pergame atteignit son apogée pendant cette période. Le royaume d’Eumène II de Pergame reçut en 188 avant notre ère une extension considérable en Asie mineure qui comprenait la Mysie, la Lydie, l’Ionie, les Phrygiens et quelques autres territoires, il occupe aussi une partie de la rive européenne des détroits. Eumène II donna de l’importance aux sciences et aux arts, il attira savants, penseurs, architectes et sculpteurs dont les réalisations et l’influence dépassèrent largement le cadre de la ville, touchant entre autres Athènes. Sous son règne, Pergame devient une des plus belles cités du Monde Grec, bâtie en terrasses et parée de célèbres monuments tel l’autel de Zeus.

Son successeur Attale II (159-138) poursuivit le même politique. L’art et la culture de Pergame étendirent son influence jusqu'à Rome. Le dernier des Attalides, Attale III ne resta que 5 ans au pouvoir (138-133). A sa mort, il légua à Rome son royaume.

Période Romaine : En 133, le royaume fut démembré et Pergame devint la première capitale de la province romaine d’Asie. Puis Ephèse sera capitale, Pergame resta prospère et une ville importante romaine d’Asie. Aux deuxième et troisième siècles de notre ère fut une période de grande prospérité pour Pergame. C’est essentiellement au temps de Trajan et d’Hadrien (début 2e siècle) que Pergame Atteignit son Apogée. La ville s’étendit dans la partie basse où furent construits de gigantesques édifices, tel Asclépieion, l’Amphithéâtre, et dans la ville haute (Acropole), d’importants monuments furent érigés tel le temple de Trajan ou réaménagés.

La péiode Byzantin et Ottoman : Avec la division de l’empire Roman en 395, la ville passa sous le contrôle de l’empire romain de l’Orient ou Byzantin. Le site de Pergame perdit sa splendeur durant la basse époque romaine et l’événement du christianisme lui porta un coup sévère. Sous l’Empire Byzantin, la ville continue de perdre son importance, malgré la présence d’une communauté chrétienne active autour de l’église Saint Jean, l’une des sept églises de l’Apocalypse. Aux 7e et 8e siècles elle fut victime d’une incursion Arabe qui fit de grands dommages. Au 13e siècle elle passa aux mains des seldjoukides Turcs et puis au 14e siècle, Pergame est intégrée à l’empire Ottoman (1330).

Le trône de Satan (temple Zeus - acropole): Saint Jean, dans l'Apocalypse témoigne de son martyre :"Écris à l'ange de l'Eglise de Pergame : je sais où tu habites, là où se trouve le trône de Satan. Mais tu es fermement attaché à mon nom et tu n'as point renié ma foi, même en ces jours où Antipas, mon témoin fidèle, a été mis à mort, chez vous où Satan habite." (Apocalypse. 2. 12 et 13).

La ville basse de Pergame basilique rouge saint jean - pergame

L’antique ville basse de Pergame est, en partie, maintenant enterrée sous la ville moderne de Bergame. Il ne reste que quelques vestiges de la ville basse romaine, au milieu de la ville actuelle Bergame, l’ancien temple Sérapis ou la basilique rouge. Au nord de la ville trois structures ont été identifiées, un amphithéâtre de 50.000 Places, un autre théâtre de 30.000 places et un stade.

Le Temple Sérapis ou la Basilique Rouge : Le temple fut construit sous le règne d’Hadrien au 2ème siècle de notre ère en l’honneur du dieu d’égyptien Sérapis. C’est un imposant est curieux édifice, sa construction en maçonnerie de briques rouges. Peut-être la plus importante jamais édifiée dans ce matériau en Asie Mineure – est formée d’une salle rectangulaire d’une soixante de mètres de long et de 26 m de large. Le temple fut transformé en basilique (église) à l’époque Byzantine et dédiée à l'apôtre Jean. Pergame était l'une de sept églises de l'Apocalypse.

Offfice du tourisme de Pergame (Bergama) se trouve en plein centre ville en face du Musée archéologique.

Visitez Pergame - Liens sponsorisés

© 2007 - N. Mengu - Guide interprète en Turquie, Pergame

 

site archeologique pergame

Photos , Ancien Capitale, royaume de Pergame - Acropole

plan reconstitution de pergame

Plan reconstitution de site archéologue de Pergame.